Une fois de plus, l'Isarce a été vaincu par nos terminales

Lundi, 01 Octobre 2018 Benoit Save
Imprimer

Voilà ! C’est exactement ainsi qu’on les espère, nos lycéens : volontaires, audacieux, conquérants, n’ayant pas peur de se dépasser et en même temps souriants, solidaires, respectueux et ouverts aux autres qu’ils soient camarades de classe ou d’une autre filière, qu’ils soient enseignants.

Et voilà comment nous les avons découverts, nous les profs, ces jeunes montagnards d’un jour !
Pourtant la partie n’était pas gagnée : 1000 mètres de dénivelé du collège de Lestelle au plateau de l’Isarce ; voilà ce qu’a proposé Florent Pomes-Bordedebat, leur professeur et d’EPS, aux 3 classes de terminale.

Apprendre à se connaître, pour se donner confiance en des possibilités méconnues, pour ne pas passer à côté de jolies rencontres, pour « s’apprivoiser et créer des liens », dirait le Renard au Petit Prince.
Bien sûr, quelques terminales ne sont pas venus mais tous ceux et celles, qui ont joué le jeu en acceptant le pari, ont été à la hauteur. Malgré l’altitude, les chemins boueux – très boueux, certains y ont laissé leurs chaussures ! – les escarpements, le balisage parfois lacunaire, les chutes lors de la descente, mais aussi le doute, les larmes, aucun n’a renoncé, n’a capitulé et baissé les bras.

Nous avons eu droit aux rires, bavardages, cris de victoire et soupirs de soulagement, des paroles de fierté aussi : « J’ai monté l’Isarce ! »
D’aucuns diraient : « Bof ! L’Isarce, 1000 mètres, ce n’est rien ! » A ceux-là je répondrais : « Chaque difficulté surmontée, quel que soit son degré, est une bataille de gagnée et de confiance en soi emmagasinée ! »


Alors Bravo à nous tous ; que cette si belle journée soit le début d’une année scolaire studieuse et conviviale.

Et que les absents s’accrochent prestement aux wagons !

 

N. Milhe

Cliquez sur ce lien pour la vidéo