Ensemble Scolaire Le Beau Rameau

 
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

blog des sixièmes

Bienvenue

Envoyer Imprimer

Bienvenue sur le blog des sixièmes.

Sur cette page, nous vous présenterons les travaux des élèves en Français. 

 

Poésie

Envoyer Imprimer

Pour commencer l’année, nous avons travaillé sur la poésie, et notamment sur un poème de Maurice Carême intitulé : « Homonymes » :

 Il y a le vert du cerfeuil

Et il y a le vert de terre.

Il y a l endroit et l envers,

L’amoureux qui écrit en vers,

Le verre d eau plein de lumière,

La fine pantoufle de vair

Et il y a moi, tête en l air,

Qui dit toujours tout de travers.

 

 Après avoir défini ce qu’était un homonyme, les élèves ont écrit les poèmes suivants, à partir des homonymes de « cour » ou de « sang » :

 Il y a la cour de récréation,

Et il y a le cours de mathématiques,

La basse cour où courent les poules,

Le court de tennis,

Et il y a moi qui cours très vite,

Et un cours d eau qui descend de la montagne. 

                                                                                             Léo

 

Il y a le sang de mes veines,

Et il y a un billet de cent euros,

Il y a le sens de la route,

Le sens de ma vie,

Le sang de mon cerveau,

Et il y a la vie de mon sang,

Qui s'en va  pour toujours. 

                                                                       Farès

 

Il y le sang du sanglier,

Et il y a un billet de cent euros,

Il y a le sens de la route,

Le sang de nos veines,

La cuisine sent l odeur de la pizza,

Et il y a moi sans domicile,

Qui sens l odeur de l’artichaut.

                                   Rémi

  

Plus tard, nous avons travaillé sur la comparaison et les élèves ont été amenés à trouver des images poétiques. En voici un florilège :

Le coquillage, c’est comme une boîte à secrets. (Nohan)

L’avion, c’est comme un oiseau de fer. (Nohan)

Le coquillage, c’est comme une tortue endormie. (Léo)

La lune, c’est comme un camembert fluorescent. (Olivier)

La lune, c’est comme un ballon d’or. (Léo)

La lune, c’est comme l’ampoule du ciel. (Lionel)

Le raisin, c’est comme une planète avec des pépins. (Olivier)

La neige, c’est comme un nuage blanc. (Elisa)

 

 

 

HAIKUS

Envoyer Imprimer

Les élèves se sont dernièrement prêtés à l’art des haïkus, ces petits poèmes japonais visant à mettre en scène en trois vers une sensation liée à la nature, aux saisons. Voilà leurs productions :

 

O premiers jours de printemps

Tes papillons aux ailes argentées

Entraînent tes fleurs à s’ouvrir.               Abel

 

Chaleur du soleil jaune estival

Chant du rossignol dans le temps.

Ainsi l’été se passe.                                    Nohan

 

Début de matinée des lapins

On entend le chant des oiseaux

Et la petite brise du matin.                       Olivier

 

L’été festif

Le soleil brille de mille feux

Et la limonade au chant des cigales.        Thelma

 

L’été, la chaleur, le chant des oiseaux,

Les bourgeons de fleurs qui s’ouvrent,

Le soleil grand et jaune bille de mille éclats.     Sarah

 

Un matin d’été

Il fait chand

Le ciel est rose.                               Rémi

 

C’est la fin de l’été,

Le soleil couchant,

C’est rouge, c’est bleu, c’est rose.            Xabi

 

L’automne et le matin

L’été s’en va,

Le soleil se lève.                   Lionel

 

Air pur

O printemps,

Fleur qui pousse sous terre.                      Farez

 

Le jour d’automne,

Les feuilles tombent de l’arbre,

Le vent souffle fort.                                  Thibaut

 

L’été arrive

Les papillons volent

Les oiseaux chantent au dessus de moi.                         Steven

 

L'Odysée

Envoyer Imprimer
Les 6e3 ont fait des cartes mentales pour rendre compte de leur lecture de L'Odyssée D'Homère. en voici quelques unes!
 
 


section montagne

Agenda

<<  Avril 2017  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
       1  2
  3  4  5  6  7  8  9
10111213141516
17181920212223
24252627282930