Ensemble Scolaire Le Beau Rameau

 
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

INTERVIEW

Envoyer Imprimer

La SEGPA du Beau Rameau a ouvert les portes de sa 6ème avec 6 élèves venant d’ici et d’ailleurs, puisqu’il y a un internat. Cet effectif réduit a permis de mettre en place un plan d’actions personnalisé pour chaque élève et des inclusions collectives du groupe classe, dans une autre des 6èmes de l’établissement, pour faciliter leur intégration.

 Les élèves font le bilan de leur 1ère année en SEGPA, à travers une interview menée par un professeur du collège, Mme THOOR.

 - Mme THOOR : La SEGPA pour vous c’est quoi ?

- « C’est un collège pour les élèves en difficulté. »

- Mme THOOR : Pourquoi êtes-vous là ?

Romain : J’étais en difficulté depuis le CP. Tout allait trop vite pour moi. Ici, le rythme est plus lent et je comprends mieux ! Je ne me sentais pas bien à l’école. Ici je me sens mieux parce que j’ai plus de temps pour apprendre.

Océane : J’étais en difficulté en primaire. Il y avait beaucoup plus d’élèves et je ne suivais pas. L’école c’était très dur pour moi. Maintenant, je suis mieux .

Andy : Je ne suivais pas en classe. Je suis dyslexique et je n’arrivais pas à apprendre à lire et à écrire. J’ai pris beaucoup de retard. En plus il y avait beaucoup d’élèves en classe et le maître ne pouvait pas être tout le temps avec moi .

Gwëndal : Je n’aime pas l’école, ni le collège. Je suis en difficulté. Dans mon précédent collège, on était 30 en classe. Je ne suivais pas en cours ; j’avais du mal à me concentrer. Ici, je suis devant, on n’est pas nombreux et tout va mieux. En plus on fait de la découverte professionnelle.

- Mme THOOR : Et toi, Florent, pourquoi es-tu là ?

Florent : Moi, j’avais des problèmes de comportement qui m’empêchaient d’apprendre. Je n’écoutais pas, je parlais aux autres et du coup, j’ai eu des problèmes en classe aussi. Maintenant je suis mieux mais c’est encore dur pour le comportement. Je dois encore faire attention ! Je suis souvent sous contrat.

- Mme THOOR : Et toi, Amandine ?

Amandine : J’ai eu beaucoup de difficultés en primaire pour suivre parce que je suis dyslexique. Ca allait trop vite à l’école. Ici, en SEGPA, on a plus de temps.

- Mme THOOR : C’est quoi la différence avec une autre 6ème ?

- « On a plus de temps pour apprendre ; on revoit ce que l’on a appris au primaire ; on est moins nombreux ; on avance à notre rythme ; la prof se met à notre place et cherche où on a des difficultés et comment nous aider ; on a peu de profs ; on reste dans la même classe comme ça on n’a pas le temps de s’agiter en changeant de classe.  Et on fait de la découverte professionnelle. »

- Mme THOOR : Cela consiste en quoi cette découverte professionnelle ?

-« Avec Mme Capdevielle, on est allé plusieurs jeudi au CDI pour faire des recherches sur des métiers qui nous intéressaient, puis on a rempli une fiche d’identité sur ces métiers. Après, on a visionné des interviews de jeunes ou de professionnels, sur internet, qui parlaient de ces métiers. Et maintenant, des professionnels et des jeunes qui étudient viennent nous parler. On a préparé une interview en classe et quand ils viennent nous voir on leur pose des questions sur leur métier. Par exemple on leur demande pourquoi ils ont choisi ce métier, s’il est dur, quel est le montant de leur salaire, les diplômes qu’il faut, et même s’ils ont besoin de connaître les maths et le français !! »

- Mme THOOR : Et qu’est-ce qu’ils vous ont dit ?

- « Et bien oui, c’est obligé. Il faut écrire des lettres de motivation à la main pour chercher un employeur. Il ne faut pas faire de fautes. Et pour les maths, par exemple, si on ne comprend pas les mesures de longueur, ça va être un problème pour le plombier ou le charpentier ! »

- Mme THOOR : Vous avez fait des recherches sur quels métiers ?

- « Charpentier, plombier-chauffagiste, tailleur de pierre, coiffeur et esthéticienne. »

 - Mme THOOR : Qu’est-ce qui vous a plu cette année ?

Océane : L’art Plastique avec les autres 6èmes. J’ai bien aimé tous les projets que l’on a faits.

Andy : Moi, j’ai aimé les maths. En fait, j’ai toujours aimé les maths mais c’était trop dur. Cette année j’ai aimé et j’ai réussi.

Romain : Moi, j’ai aimé le français. Grâce à Mme Capdevielle, je comprends mieux la conjugaison. Avant je n’aimais pas ça. J’ai bien aimé aussi un livre qu’on a lu, « Petit Pierre » de Suzanne Lebeau (Adaptation théâtrale). On lit à plusieurs la pièce de théâtre. Je suis toujours volontaire !

Gwëndal : Moi aussi ce sont les maths, parce que je les comprends mieux !

Florent : C’est normal parce qu’on s’entraide. On est bien ensemble ! Moi, c’est Mme Capdevielle qui m’a marqué cette année. Elle m’a beaucoup aidé. Et j’oubliais aussi les anniversaires ! On a fêté nos anniversaires ensemble, et Mme Capdevielle nous faisait des gâteaux et nous, on apportait à boire et des bonbons. C’était bien !

Amandine : J’ai fait une activité qui m’a beaucoup plu, cette année, l’équitation. Les promenades étaient très agréables.

- Mme THOOR : Que vous a apporté votre professeur référent, Mme Capdevielle ?

Océane : Elle a été gentille avec nous.

Romain : Elle nous aide beaucoup.

Andy : Quand on n’y arrive pas, elle prend le temps de nous expliquer.

Amandine : Je la connais depuis le primaire ; elle nous explique mieux.

Gwëndal : elle fait attention à nous !

Florent : elle est patiente, surtout avec moi !

- Mme THOOR : Gwëndal, tu as été en histoire et géo avec une autre 6ème. Comment ça s’est passé ?

Gwëndal : Au début, j’ai été un peu perdu parce que je suis arrivé en plein milieu d’un projet. Mais maintenant, c’est mieux. J’adore l’histoire et la géographie et je suis bien à l’oral. J’ai plus de difficultés pour les contrôles. Pourtant je fais les mêmes que les autres !

- Mme THOOR : Comment trouvez-vous votre classe ?

- « Elle est bien notre classe ; on a plein d’affichages ; ce sont des aides pour les dictées et les contrôles ! Ce sont nos repères ! Les autres nous disent qu’on a de la chance et qu’ils aimeraient venir avec nous ! Mais ils ne peuvent pas parce qu’il faut passer en commission, comme nous. »

- Mme THOOR : Qu’allez-vous faire l’an prochain ?

Gwëndal : On va tous en 5ème. Je ne suis pas inquiet !

Océane : On aura la même prof, Mme Capdevielle. C’est rassurant !

Florent : Mais on aura plus de profs quand même. On va faire de la physique et on aura un prof en histoire/géo, aussi !

Romain : C’est bien d’aller en 5ème !

- Mme THOOR : Où avez-vous le plus progressé ?

Océane : en production d’écrit ! Je trouve des idées et je peux les écrire !

Florent : Moi, je me suis amélioré en comportement.

Amandine : Avant, j’étais timide. Plus maintenant. J’ai grandi !

Andy : Je fais moins de fautes d’orthographe alors que je suis dys !

Gwëndal : Je n’arrivais pas à m’éloigner de ma mère et l’internat m’a rendu plus autonome.

Romain : Maintenant j’ai de bonnes notes alors qu’avant je n’en avais pas ! Enfin, j’en ai encore de mauvaises parfois, mais moins mauvaises, quand même !

- Mme THOOR : Qu’est que vous aimeriez encore améliorer en 5ème SEGPA ?

Gwëndal : Il faut que j’arrive à ne plus faire de fautes !

Amandine : J’aimerais bien apprendre plus facilement mes poésies et mes leçons.

Florent : moi, je dois améliorer mon comportement !